En passant

Ces enfants qui changent le monde

« Nous, les enfants, sommes en majorité dans le monde. Nous pouvons changer les choses si nous agissons tous ensemble. Un moustique ne peut rien contre un rhinocéros, mais mille moustiques peuvent forcer un rhinocéros à changer de direction. »
(Félix Finkbeiner – 9 ans – Allemagne)

4ème de couverture
L’avenir c’est eux. Ils et elles ont entre 10 et 17 ans. Ils ont récolté des fonds pour sauver des oiseaux mazoutés, animé une campagne internationale pour planter des arbres, mis en place le recyclage de vieux ordinateurs dans leur ville ou pris la parole aux Nations Unies…
Ils et elles sont des enfants. Et pourtant, ils ont accompli ce que même des adultes auraient pu croire impossible. Ce sont 45 jeunes héros de notre planète.

CesEnfantsQuiChangentLeMonde
Mon résumé
Le livre Ces enfants qui changent le Monde de la Fondation GoodPlanet a été illustré avec les magnifiques photographies de Yann Arthus-Bertrand et écrit avec les textes de Anne Jankéliowitch. Il contient 45 exemples d’enfants ayant décidé de se mobiliser afin préserver notre belle planète bleue en s’engageant à défendre une cause en lien avec le développement durable et l’écologie.
Ces enfants a qui la fameuse citation de Simone Beauvoir « Un enfant c’est un insurgé » s’applique à merveille portent en eux un grand optimiste et une énergie remarquable. Là où beaucoup d’adultes sont déjà résignés et trop préoccupés par les soucis de la vie quotidienne, eux ne le sont pas encore puisque leur rêve commun pour un monde meilleur est intact.
Leurs initiatives, pleines d’espoir, sont riches et variées : marches, dessins, sites internet, plantations d’arbres, discours, prélèvements d’eau, collectes d’argent, recyclage…


Exemples issus du livre

Parrys Raines, 16 ans, Australie :
« Utiliser une bouteille une seule fois n’est pas logique. »
Objectif : Réduire la pollution des océans par le plastique.
Mode d’action : Éliminer les petites bouteilles en plastique jetables utilisées par les élèves, et les remplacer par des gourdes en inox réutilisables.

Anup Raj Chalise, 15 ans, Népal :
« Dans notre religion planter un pipal est un acte sacré. »
Objectif : Planter des arbres.
Mode d’action : Organiser une grande campagne de plantation de pipals, qui sont des arbres sacrés.

Qier Qiu, lycéenne, Chine :
« En Chine, on mange avec des baguettes. Et des millions de personnes utilisent des baguettes jetables. C’est peut-être pratique, mais ce n’est pas sans effet sur l’environnement et la santé ! »
Objectif : Réduire la déforestation.
Mode d’action : Sensibilisation du public et vente de baguettes réutilisables.

Rujul Zaparte, 13 ans, États-Unis :
« Tout le monde a le droit  d’avoir de l’eau. »
Objectif : Amener l’eau potable dans les villages pauvres en Inde.
Mode d’action : Collecte d’argent puis construction de puits en Inde.

Shalmali Tiwari, lycéenne, Inde :
« Dans notre école, les vers de terre s’occupent des déchets. »
Objectif : Améliorer la gestion des déchets.
Mode d’action : Mise en place du vermicompostage dans les établissements scolaires.

Jes Ismael Izaidin, 15 ans, Malaisie :
« Sur scène il suffit de 15 minutes pour faire passer un message. »
Objectif : Empêcher la disparition des tigres d’Asie.
Mode d’action : Sensibiliser le public au moyen d’un spectacle de danse et de théâtre pour faire changer les comportements à l’égard du tigre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s