État

Dame Liberté

En hiver, l’enchanteresse duchesse libertaire,
Emmitouflée dans sa pèlerine d’éther,
Danse sur le lac verglacé des entraves,
Remplissant l’air d’une mélodie suave.

Au loin, le marquis de toutes les oppressions,
Essaye de la courtiser avec passion,
Mais cette triste aventure est vaine,
Car la belle est l’absolue souveraine.

Nul homme ne peut séduire cette femme,
Éprise depuis l’enfance d’un désir vif,
Pour la beauté froide de cette grande dame,
Au cœur émotif et à l’esprit créatif.

Liberté est cette grande dame tendre,
Dont tous les êtres humains peuvent s’éprendre,
Il suffit pour cela, d’oser la demander,
Elle vous tendra alors sa main pour l’embrasser.

WinterQueen

(Poème de 4 strophes, rimes, vers libres - Morgane Yvanna H)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s