Vidéo

Du paradigme de l’éducation (Sir Ken Robinson)

Ci-dessous, une vidéo basée sur un discours de Sir Ken Robinson, une des figures majeures en matière d’innovation et de changement dans le milieu de l’éducation. Sir Ken Robinson est connu mondialement pour ses services rendus à l’éducation, il a été décoré en 2003 par la reine Elizabeth II.

Dans cette vidéo, il insiste sur l’importance des arts et de la créativité mais aussi sur l’urgence de modifier notre vision de l’éducation en l’adaptant au monde actuel ainsi qu’aux enfants d’aujourd’hui. Sir Ken Robinson nous suggère également de mélanger les enfants de différentes catégories d’âges au sein des classes, d’encourager la coopération et non la compétition et de résonner plutôt en termes de pédagogie de projet afin de donner plus de sens aux apprentissages au lieu d’apporter des connaissances de manière isolée.

A la fin, il aborde la notion de pensée divergente où l’on peut constater que les enfants de maternelle sont très doués pour cela (test du trombone) mais que par la suite, cette façon de penser se perd et diminue face à l’encouragement de la pensée uniforme… et de la réponse unique.

Vidéo

Ensemble, redessinons l’éducation (Ashoka)

Ce film (30 min), réalisé par Judith Grumbach et produit par Ashoka, met en lumière quatre écoles françaises qui ont une approche pédagogique basée non seulement sur l’acquisition des savoirs fondamentaux mais également sur l’acquisition de qualités comme l’empathie, la coopération, l’autonomie, la persévérance et la confiance en soi.
Dans cette vidéo, les enseignants expliquent que pour contribuer à un monde meilleur, il est important d’encourager la différence et d’avoir un système éducatif qui ne cherche non pas à formater les jeunes, mais plutôt à faire d’eux des êtres curieux, créatifs et épanouis. A l’école, il nous faut encourager la coopération, le vivre ensemble et non pas la compétition qui ne fait qu’engendrer des enfants de plus en plus stressés et de moins en moins sûrs d’eux.

Enfin, vous verrez que l’attitude de l’enseignant compte énormément, dire à un enfant « J’ai confiance en toi et je sais que tu peux y arriver » peut tout changer sur le regard qu’à l’enfant sur lui-même. Mais pour cela il faut avant tout se faire confiance en tant qu’enseignant et ne pas être dans le jugement car nous transmettons ce que nous sommes…
Ce métier magnifique où chaque jour l’enseignant apprend de ses élèves est aussi une recherche permanente sur l’éducation et il est important de s’ouvrir à ce qui se passe ailleurs en matière d’éducation, en France et plus largement partout dans le monde. Lire les grands pédagogues, rencontrer des collègues pour enrichir sa pratique est un autre aspect fondamental du métier d’enseignant si l’on veut évoluer.

Vidéo

Les neurosciences et le développement de l’enfant (Dr Gueguen)

Catherine Gueguen est pédiatre et auteure du livre « Pour une enfance heureuse. Repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau ». Dans sa conférence (janvier 2015 – 2h) elle parle des neurosciences affectives (très peu connues en France contrairement aux neurosciences cognitives) ainsi que de l’importance de la compréhension de nos émotions pour le bon développement de l’être humain et plus particulièrement de l’enfant.

Les 5 premières années étant cruciales puisque l’enfant est alors doté d’un cerveau immature, très vulnérable et malléable, il ne peut pas contrôler ses émotions et ses réactions, ses sautes d’humeurs ne sont donc pas volontaires. Ainsi, l’adulte doit éviter toute violence éducative (physique, verbale, non verbale, isolement forcé…) et toute source de stress en famille comme à l’école.

Le principal étant d’aider l’enfant à exprimer ses émotions, à s’apaiser et à se calmer afin de développer chez lui de l’empathie. C’est cette capacité à éprouver de l’empathie qui lui permettra de devenir un adulte capable de comprendre ses émotions ainsi que celles des autres.

Vidéo

Chaque enfant a besoin d’un champion (Rita Pierson)

Rita Pierson a été professeur pendant 40 ans aux États-Unis. Un jour, elle a entendu une de ses collègues lui dire : je ne suis pas payer pour aimer les enfants. Sa réponse : les enfants n’apprennent pas des gens qu’ils n’aiment pas. Ce discours est un appel aux éducateurs afin qu’ils n’oublient pas l’importance de l’aspect humain à l’école.

Version avec les sous-titres français, si besoin.

Vidéo

L’éducation positive (Claire Blondel)

Claire Blondel, maman et entrepreneur partage dans ce discours (TEDxLyon 2012) son expérience internationale. Dans cette vidéo, elle partage un message simple mais pas toujours facile à appliquer : « Focalisons-nous plutôt sur les réussites de nos enfants (ou élèves) au lieu de nous focaliser sur leurs erreurs. »

Dans son discours elle aborde la notion de « normalité », mais aussi celle du danger lié à la peur de se tromper, de faire des erreurs et d’entraîner ainsi la réprobation des adultes, des professeurs… Cette peur qui peut créer chez le jeune enfant un grand manque de confiance en soi, d’estime de soi mais aussi d’autonomie et cela dès l’école maternelle. (D’où l’importance des exercices auto-correctifs Montessori ou d’inspiration Montessori qui évitent à l’enfant de toujours demander l’approbation/la validation de l’adulte !)