En passant

Apprendre est l’essence de la vie (Krishnamurti)

4ème de couverture

De 1978 à 1983, Krishnamurti a adressé des lettres aux écoles qu’il a fondées en Inde, aux États-Unis et au Canada. Rassemblées ici dans leur intégralité, augmentées de dix-sept missives inédites rédigées entre 1968 et 1973, elles s’appuient sur la volonté qu’élèves et enseignants apprennent ensemble, aussi bien sur le monde que sur eux-mêmes.
Au fil de ces lettres apparaissent les principaux fondements de sa philosophie : aider l’élève à éveiller son intelligence et à établir avec l’enseignant une relation juste, ne pas penser en termes de compétition, tout en excellent dans ses études et sa vie quotidienne; comprendre la signification du mot « responsabilité »; savoir, enfin, « observer sans l’observateur », vrai sens de toute la connaissance…
À l’heure du débat sur les méthodes d’enseignement, l’approche humaniste de Krishnamurti ouvre des pistes nouvelles.

jiddukrishnamurtibookLes chapitres :

Préface
Avertissement
Introduction
Avant-propos

  1. Une éducation totale
  2. La bonté
  3. Le loisir
  4. La peur
  5. Le savoir
  6. La responsabilité
  7. Apprendre
  8. Un changement radical
  9. La diligence
  10. La sécurité
  11. La compassion
  12. Les blessures psychologiques
  13. L’habitude
  14. La beauté
  15. La capacité
  16. Vision pénétrante et honnêteté
  17. Le désir et le désordre
  18. L’intégrité
  19. Les problèmes
  20. La position sociale
  21. La sensibilité
  22. L’égocentrisme
  23. L’art de vivre
  24. Les mots
  25. L’intellect
  26. La violence
  27. Les valeurs
  28. Les centres d’étude
  29. La survie de l’humanité
  30. La coopération
  31. L’intelligence
  32. Le mouvement de la pensée
  33. Connais-toi toi-même
  34. L’affection
  35. Regarder les faits
  36. Récompense et punition
  37. La communication
  38. S’éduquer soi-même
  39. L’efficacité
  40. Réfléchir ensemble
  41. L’attention
  42. La famille et la société
  43. L’immensité de la vie
  44. Prendre conscience
  45. L’enseignant
  46. La vulnérabilité
  47. L’intention
  48. L’engagement
  49. La vision
  50. Le choix
  51. Les limites du savoir
  52. L’humilité
  53. La médiocrité
  54. L’harmonie avec la nature
  55. L’essentiel est d’apprendre
  56. La tradition
  57. La culture
  58. L’obéissance
  59. Le conflit
  60. Travailler ensemble
  61. L’ordre
  62. La morale
  63. L’action
  64. Les préjugés
  65. Une autre éducation
  66. La liberté fondamentale
  67. La relation
  68. L’autorité
  69. La coercition
  70. La discipline
  71. Une vie saine
  72. L’ordre et la liberté

Quelques extraits que j’aime bien et que je partage avec vous afin de vous donner envie de lire ce livre qui contient une vision de l’éducation très humaniste.

Chapitre 3 – Le loisir
« Une école est un lieu de loisir où l’enseignant et l’enseigné apprennent tous les deux. Telle est la caractéristique essentielle de l’école, apprendre.»

Chapitre 4 – La peur
« L’éducateur ne doit pas éveiller la peur chez l’élève. Ce n’est pas là un concept car l’éducateur lui-même comprend, et pas seulement intellectuellement, que la peur, sous toutes ses formes, rend l’esprit infirme, entraîne la destruction de la sensibilité et un rétrécissement des sens.»

Chapitre 7 – Apprendre
« L’école est un lieu où l’on apprend et pas simplement un lieu où l’on amasse des connaissances. Cela, il est vraiment important de le comprendre.»

Chapitre 10 – La sécurité
« Après tout, une école est un endroit où l’élève est d’abord heureux, où il n’est pas brimé, où il n’a pas peur des examens et où il n’est pas forcé d’agir selon un modèle ou un système. C’est un endroit où l’on enseigne l’art d’apprendre. Si l’élève n’est pas heureux, il est incapable d’apprendre cet art.»

Chapitre 11 – La comparaison
« Instruire, attirer l’attention sur un point, informer, sans l’influence corruptrice de l’autorité, telle est la fonction d’un véritable éducateur.»

Chapitre 13 – L’habitude
« Dans une école l’enseignant est la personne la plus importante car c’est de lui ou d’elle que dépend le bien futur de l’humanité.»

Chapitre 17 – Le désir et le désordre
« Quand on quitte l’école, on cesse d’apprendre et on continue de vivre sur son savoir acquis. Jamais nous ne pensons que toute la vie consiste à apprendre.»

=> Acheter « Apprendre est l’essence de la vie » de Jiddu Krishnamurti pour 7,10 euros.

Vidéo

Histoire d’une enfant maltraitée

Ayant effectuée un remplacement de 3 semaines dans une CEA (Classe Éducative Adaptée), j’ai été confrontée à des enfants de 6 à 12 ans avec des troubles du comportement parfois très difficiles à gérer et un passé lourd (inceste, viol, maltraitance, malnutrition, négligence, alcoolisme parental, toxicomanie parentale).
Entre les insultes, les crises de violence, les objets lancés/cassés dans la classe, le refus de s’asseoir, la peur du travail et de l’échec, le retard dans les apprentissages, les multiples niveaux, le manque d’affection… je me suis vite sentie débordée et à bout émotionnellement.
Néanmoins cette vidéo que je trouve très touchante montre que ces enfants n’y peuvent pas grand-chose. Ils sont les premières victimes de leur comportement si instable.

Au passage, je tenais à dire que je respecte et j’admire vraiment les collègues qui travaillent en ITEP ainsi que les éducateurs d’enfants placés en foyer.

Image

Kamifusen : le souffle et l’air

Nous avons travaillé sur l’air et le souffle avec les élèves. Pour cela, j’ai utilisé des petits Kamifusen.
Un Kamifusen est un ballon en papier japonais qui sert de décoration lors des fêtes traditionnelles japonaises. Ce ballon est très pratique car contrairement à un ballon de baudruche, on peut le gonfler et le dégonfler de très nombreuses fois avant qu’il ne soit trop abîmé. Les Kamifusen sont colorés et souvent drôles. Ils représentent de nombreux thèmes : animaux, fruits, planètes, couleurs, motifs…
Chaque élève a eu son propre Kamifusen qu’il a pu gonfler et dégonfler à volonté tout en testant les effets de son souffle. Ces ballons sont bien plus simples à gonfler que des ballons de baudruche à condition que l’élève comprenne bien comment positionner sa bouche sur l’espace destiné au passage de l’air.
KamifusenUne fois les ballons gonflés, vous pouvez les suspendre dans la classe pour la décorer le temps souhaité avant de les donner aux élèves.
=> Acheter des Kamifusen.

Image

Revisiter « Une souris verte »

Ce petit jeu ludique (Nathan) et peu coûteux permet de chanter autre chose que la traditionnelle chanson « Une souris verte« . En classe, j’invite les élèves à venir piocher 6 cartes numérotées de 1 à 6 afin de former une nouvelle chanson sur la fameuse souris verte. Les enfants adorent et les parents aussi !
En plus de cela, ce jeu aide l’enfant à former des phrases et à raconter des histoires. Il permet aussi de réviser les chiffres et d’aborder l’addition simple tout en s’amusant. Les cartes crottes qui plaisent bien aux petits autorisent l’enfant à piocher une seconde fois et donc à prendre l’avantage.

La boîte de rangement en carton est solide et le rabat magnétique assure une ouverture puis une fermeture facile du jeu qui contient 50 jolies cartes.

Vidéo

La technologie ne remplacera jamais l’amour

Aujourd’hui pratiquement tout le monde possède un Smartphone, c’est même devenu un outil quasiment indispensable. Cet outil offre bien des avantages sur le plan social dont celui de nous permettre d’avoir une communication avec nos proches à l’autre bout du monde ou en déplacement.
Néanmoins, n’oublions pas pour autant que la technologie ne peut pas tout nous apporter. Aussi merveilleuse soit-elle, elle ne comblera jamais nos manques d’affection, de contact, et d’amour.
Enfin, la technologie ne se substituera jamais au rôle des parents… même si c’est parfois plus simple de mettre son enfant devant un écran, il ne faut pas pour autant que cela devienne une habitude !
La vidéo publicitaire thaïlandaise ci-dessous a pour but de nous sensibiliser (parents ou non) à ce que la technologie ne peut pas nous offrir, c’est-à-dire l’essentiel… <3

Paradoxalement pour visionner cette vidéo vous avez besoin de cette fameuse technologie, c’est le principe du vaccin ;)